Archives du mot-clé Goa

Maurice Magre

Un récit atemporel met en présence une jeune femme juive et l’homme qui est responsable de la mort de sa mère. La vieille ville portugaise et bien pensante de Goa sert de cadre à une vengeance patiemment ourdie. Le texte a été publié en 1928 aux éditions Albin Michel.


Ce que raconte ce livre :

PREMIÈRE PARTIE
La maison de l’entremetteuse
L’homme de Goa
Le pogrom
Le témoin de Dieu
La ville agonisante
L’église des Rois Mages
DEUXIÈME PARTIE
L’archevêque qui converse avec Dieu
L’orgueil, la cupidité, la luxure
Le quartier sous les eaux
La racine des passions
La forme de la vengeance
La jalousie
Le couteau
TROISIÈME PARTIE
La confession de Castro
La chaîne du mal
La mort de l’archevêque
Les fils seront punis pour les péchés des pères
Le pénitencier


Mots clefs :

Urbainie Faydit de Terssac

Une femme qui voyage au bout du monde, au tout début du XXe siècle, ce n’est déjà pas banal. Qui décide de le faire en automobile, de surcroît, voilà qui l’est encore moins. Urbainie Faydit de Terssac nous livre le récit du périple qu’elle a entrepris dans les Indes britanniques en 1905, à bord de l’une des premières Panhard & Levassor, qu’elle surnomme affectueusement Philippe. Une plume enlevée, savante et pleine d’humour à la fois, acerbe parfois, raconte cette année de voyage qui la conduit de Calcutta à Bombay, des jungles du Bengale aux contreforts de l’Himalaya, des déserts rajputs à la Goa portugaise… On y croise les nababs, les maharajahs et les femmes de leurs harems, on partage les chasses au crocodile et les incidents mécaniques, et mille aventures truculentes dessinant une Inde mythique qui, au fond, n’a peut-être pas tant changé.

Je tiens en main un vrai petit chef-d’œuvre de lettre d’un Collector à ce sujet. Je ne le connais pas et ne puis arriver à déchiffrer sa signature, mais je me le figure très sympathique et paternel, rempli d’une juste appréhension à l’idée de nous voir enfiler à toute allure cette fameuse montée de 96 kilomètres. Pour les tongas, les charrettes à bœufs, les chameaux, les ânes, danger public…, c’est ainsi que ce digne magistrat nous considère ; aussi, impossibilité de sa part à autoriser la plus petite tentative automobile de ce côté de pays. Des regrets cordiaux terminent l’épître officielle et un délicieux Post-Scriptum nous affirme que cette mesure n’a été prise que pour le bien des automobilistes, afin de leur éviter, à cause de l’encombrement des routes, des désagréments inévitables et de terribles accidents. Les prévenances gouvernementales sont pleines de piquant sous toutes les latitudes.


Ce que raconte ce livre :

En Bengale
Les villes mogholes
L’Himalaya
Les plaines du Penjab
Les frontières de l’Afghanistan
La route du Chitral
Les sables du Radjputana
Vers Baroda
Un souverain marathe
Les pèlerinages célèbres
Junaghad et le Girnar
Un mariage katti
Un devin
Le fils d’une bayadère
Un cimetière
L’Inde portugaise
Chez le Nizam
Dernières étapes
Notes
Table des illustrations


Mots clefs :