Question d’un auteur auto-édité : DRM ou pas ?

Les DRM, pour quoi faire ?

Les auteurs qui s’auto-éditent, au moment de distribuer sur Internet leur nouvelle oeuvre  numérique, sont amenés à se prononcer sur l’emploi ou non de DRM. Certaines plateformes, comme Amazon, imposent systématiquement cette condition pour mettre en ligne les ebooks, avec les conséquences que l’on connaît pour le lecteur : le livre acheté ne peut être cédé (même après la mort de l’acheteur), il ne peut être lu sur un autre support de lecture, il ne peut être prêté, etc. Nous reviendrons sur ce sujet dans un prochain billet.

Les DRM d’Amazon

Les liseuses Kindle ne lisent pas de fichiers au format epub, mais de type formats .mobi (MobiPocket Reader) ou .azw. Cette dernière extension a la particularité d’inclure un DRM. Il est possible d’ouvrir les fichiers de type .mobi avec des outils comme Moby Unpack (il faut préalablement avoir installé Python sur la machine). D’autres outils permettent également de libérer le fichier .awz, comme le montre le résultat du test ci-dessous.

Lancé dans la console, le script DRMcheck.py décèle le type de compression du fichier  B00IANAT78_EBOK.azw et indique qu’il est pourvu d’un DRM. Moby Unpack (à gauche) ne parvient pas à lire le contenu du fichier et termine sur « Processing K8 format Ebook … Error: Unpacking Failed« . Soumis à l’assaut d’un autre logiciel, le fichier finit par être décrypté, comme le montre la seconde ligne de commande dans la console « compression unencrypted« .

Décryptage d'un fichier AZM DRM

Décryptage d’un fichier AZM

À présent, Moby Unpack va parvenir à décompresser le fichier, qui s’appelle désormais [FIXED]B00IANAT78_EBOK.azw avec une arborescence des répertoires correspondant aux différentes moutures de Kindle. Le répertoire « mobi8 » contient un fichier epub, qui est la source de l’ebook, passé à la moulinette de kindlegen, et les sous-dossiers contiennent les fichier html, feuilles de style, etc. propres au format EPUB.

Décompression du fichier azw avec Moby Unpack

Décompression du fichier azw avec Moby Unpack

Nous venons de le voir, la protection DRM n’est pas infaillible. Il existe d’autres méthodes de contournement, automatisées ou non : par exemple, ce robot qui tourne les pages et scanne le texte pour l’envoyer sur le cloud, ce qui permet de récupérer en retour une version qui passera à l’OCR ou en TTS (text to speech). On peut même se passer de robots, tout depend du coût de la main d’oeuvre.

Robot tournant les pages Kindle

Robot tournant les pages Kindle via Lego NTX pour OCR Source http://hackaday.soup.io/

Les DRM Adobe

Certains distributeurs d’ebooks au format .epub imposent des DRM utilisant la technologie Adobe. Là encore, il existe des outils, gratuits ou non, permettant de se débarrasser de la protection DRM : on le voit dans le test ci-dessous, réalisé sur un fichier encrypté (protégé par DRM) téléchargé au travers d’un lien .acsm (Adobe Content Server Management). Nous avons testé d’autres applications qui ont donné un résultat similaire.

Déplombage des DRM d'Adobe Content Server

Déplombage des DRM d’Adobe Content Server

Conclusion

À moins de produire un best seller dont les ventes rivalisent avec celles d’Harry Potier, il est peu probable que le premier auto-éditeur venu voie son oeuvre se retrouver sur The Pirate Bay. Or, outre sa piètre efficacité contre le piratage de masse ou artisanal, le DRM a un coût, forcément répercuté sur le prix du livre. Pourquoi imposer au lecteur honnête — la majorité silencieuse ? —  le coût et les inconvénients d’un système de protection des contenus inefficace ? N’est-ce pas tenter le hacker qui sommeille ? Et puis, quand bien même, être piraté, c’est aussi un peu le début de la gloire… Pour terminer, rappelons-nous les mots de Jeff Bezos dans sa lettre ouverte à la Guilde des auteurs il y a des années lumières… en 2002 :

When someone buys a book, they are also buying the right to resell that book, to loan it out, or to even give it away if they want. Everyone understands this.  (Jeff Bezos Amzon CEO)


Mots clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 − dix =