Paul Bonnetain

Paul Bonnetain (1858-1899) s’engage dans la marine à 18 ans, avant d’entamer une carrière de journaliste ; il couvre les guerres coloniales au Tonkin et en Indochine en tant que correspondant de guerre pour Le Figaro. Écrivain prolifique, il se rend célèbre avec la publication de Charlot s’amuse…, un ouvrage traitant de l’onanisme qui lui valut de comparaître en cour d’assises.

Dans Amours nomades, un recueil de dix-huit nouvelles, Paul Bonnetain prête sa plume à une poignée d’anciens camarades qui évoquent, bien des années plus tard, le temps de leur jeunesse sous l’Administration coloniale, quand ils étaient de garnison en Indochine, dans la Guyane ou dans la Kasbah d’Alger, dans les années 1885-1887. Les amours, les passions et les drames vécus alors leur reviennent en mémoire, le temps d’un récit empreint de nostalgie.


Ce que raconte ce livre :

Avant-propos
En guise de préface
Sœur Saint-Clément
Chinoiserie
À Macao
La Grêlée
À l’escale
En Chine
La dernière heure
Dans les bois
L’empoisonneuse
En campagne
Ben Guignon
En famille
La servante
La petite mère
Regrets éternels
Virginités
En mer
La dépêche

 


Mots clés :