Maurice Magre

Un récit atemporel met en présence une jeune femme juive et l’homme qui est responsable de la mort de sa mère. La vieille ville portugaise et bien pensante de Goa sert de cadre à une vengeance patiemment ourdie. Le texte a été publié en 1928 aux éditions Albin Michel.


Ce que raconte ce livre :

PREMIÈRE PARTIE
La maison de l’entremetteuse
L’homme de Goa
Le pogrom
Le témoin de Dieu
La ville agonisante
L’église des Rois Mages
DEUXIÈME PARTIE
L’archevêque qui converse avec Dieu
L’orgueil, la cupidité, la luxure
Le quartier sous les eaux
La racine des passions
La forme de la vengeance
La jalousie
Le couteau
TROISIÈME PARTIE
La confession de Castro
La chaîne du mal
La mort de l’archevêque
Les fils seront punis pour les péchés des pères
Le pénitencier


Mots clés :