Jack London

Jack London  (1876-1916) s’est rendu célèbre par les récits de la vie vagabonde et de la ruée vers l’or au Klondike. Tour à tour marin, pirate de perles, chercheur d’or, il tirera matière de ses mille aventures et rencontres pour publier nouvelles et romans. Dans Les vagabonds du rail, paru sous le titre de Roads en 1907, Jack London raconte comment il « brûle le dur » au péril de sa vie pour rejoindre l’armée des miséreux du « général » Kelly, dans une Amérique durement frappée par le chômage.

En pays lointain, huit nouvelles publiées en 1899, relatent les aventures des trappeurs et des mineurs du grand Nord, dans des conditions de vie extrêmes et un milieu hostile où seuls les plus forts survivront.

Ce que raconte ce livre :

En pays lointain
Yan l’irréductible
Quand un homme se souvient
Où bifurque la piste
Siwash
Une fille de l’aurore
À l’homme sur la piste
L’abnégation des femmes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

cinq − deux =