Isabelle Eberhardt

Dans ses nombreux carnets de voyage, Isabelle Eberhardt (1877-1904), écrivain et journaliste, dépeint la vie quotidienne dans l’Algérie coloniale. Rebelle aux conventions de son temps, passionnée par la culture locale, elle vit comme une autochtone, s’habille en homme pour parcourir le désert, et se convertit à l’islam. Elle disparaîtra à Aïn-Sefra, emportée par une crue.


Téléchargez gratuitement Pages d’Islam

 

Ce que raconte ce livre :

Obscurité

Le mage • Le moghrebin • La main • L’écriture de sable • L’enlumineur sacré • Le magicien • Le meddah • La derouicha • Le taleb • Le marabout
Femmes
Le portrait de l’Ouled-Naïl • Fiancée • Taalith • Fleurs d’amandiers
Nomades
Campement • Meriéma
Fellah
Veillée de ramadan • Fellah • Veste bleue
En marge
Cheminot • Criminel • Hausser le trave • Prisonniers sur la route • Ilotes du sud • Les enjôlés • Dans le sentier de Dieu
Au village
L’arrivée du colon • Exploits indigènes
Dans la légion
Le Russe • Cœur faible
Frères de rencontre
L’ami • M’tourni
Partir
La rivale
Divagations
Notes au crayon • Cérès
Fragments et variantes
Hauser le trave • Cœur faible • Le miroir • La foggara


Mots clés :