Incorporer des fontes de caractères à un ebook

Il est parfois nécessaire d’intégrer des polices (fontes) de caractères au livre numérique pour restituer des glyphes (pictogrammes par exemple) ou divers enrichissements, ou encore pour des textes utilisant des caractères non latins.

Il faut alors incorporer ces jeux de caractères spéciaux dans le fichier epub et les déclarer dans une feuille de style avec le code @font-face. Dans notre exemple, nous allons utiliser des polices libres de droit et tester leur rendu sous Sigil, sous ADE, et sous Kindle Previewer.

Rendu des fontes de caractère sous Sigil

Rendu des fontes de caractère sous Sigil

Le code HTML produisant le rendu des polices ci-dessus dans Sigil est le suivant :

<p class= »Police1″>POLICE ALEGRYA</p>
<p class= »Police2″>POLICE ANCILLARY</p>
<p class= »Police3″>POLICE LINUX LIBERTINE</p>
<p class= »Police3″>PICTO POSTE <span class= »pic »>m</span></p>
<p class= »Police3″>PICTO AVION <span class= »travel »>z</span></p>

@font-face { font-family: "Linux Libertine"; font-style: normal; font-weight: normal; src: url("../Fonts/LinLibertine_Rah.ttf");}
@font-face { font-family: Pictos; font-style: normal; font-weight: normal; src: url("../Fonts/modernpics.otf"); }
p.Police3 { font-family: "Linux Libertine"; font-style: normal; text-align: center; }
span.pic { font-family: "Pictos", sans-serif; font-style: normal; font-weight: normal; color: blue;}

Il est possible que la validation par epubcheck génére une erreur :
WARNING: E:/eForge/Sandbox/Polices.epub: resource OEBPS/Fonts/Alegreya-Bold.otf cannot be decrypted
WARNING: E:/eForge/Sandbox/Polices.epub: resource OEBPS/Fonts/Ancillary-Regular.otf cannot be decrypted
WARNING: E:/eForge/Sandbox/Polices.epub: resource OEBPS/Fonts/LinLibertine_Rah.ttf cannot be decrypted
WARNING: E:/eForge/Sandbox/Polices.epub: resource OEBPS/Fonts/modernpics.otf cannot be decrypted
WARNING: E:/eForge/Sandbox/Polices.epub: resource OEBPS/Fonts/travelcons.ttf cannot be decrypted

Check finished with warnings or errors

Cette erreur peut également s’afficher lorsque le fichier a été produit par une version d’Indesign antérieure à Creative Cloud. En effet, lors de l’export au format Epub depuis Indesign, lorsque l’on choisissait d’incorporer les polices utilisées dans le fichier, Adobe – pour des raisons de copyright – « estropiait » les fontes de caractère en compressant la taille du fichier de police, modifiait son nom, et ajoutait au fichier epub généré un fichier encryption.xml. Lors de l’upload sur Amazon ou Barn & Nobles, le fichier était rejeté avec ce message :

We have found a file name called encryption.xml within your ePub file container, which means that part of, or all of, your file is encrypted. We do not accept any encryptions within ePub source files.

Dans le cas d’Indd, le plus simple consistait à ne pas exporter les polices, pour ensuite les incorporer à l’ebook sous Sigil. Pour en revenir à l’erreur, comme le montre la capture d’écran précédente, il est possible que les polices aient été « dissimulées » (obfuscated) pour des raisons de copyright; il faut donc cocher « aucun » afin que les polices ne soient pas encryptées et passent la validation epubcheck.

Notre epub comporte des polices libres de droit dont les extensions sont TTF et OTF. Lors de la conversion au format Kindle, une erreur apparait dans Kindle Previewer :

Avertissement(prcfile):W14029: CFF/Type1 (Postscript) de pipeline dans votre source peuvent ne pas apparaitre clairement sur tous les lecteurs Kindle. Veuillez vous reporter aux Directives de publication Kindle pour l’utilisation recommandée des polices incorporées. Fichier de police : C:\Users\eForge\AppData\Local\Temp\mbp_7DD_C_1C_0_24_2E_1CC_F54_14C_1\OEBPS\Fonts\modernpics.otf
Info(prcgen):I1014: Conversion et fusion du fichier média « C:\Users\eForge\AppData\Local\Temp\mbp_7DD_C_1C_0_24_2E_1CC_F54_14C_1\OEBPS\Fonts\travelcons.ttf »

Il semblerait que les polices de type OTF fassent tousser le convertisseur Kindlegen. En ne laissant dans le fichier epub que la police Linux Libertine pourvue d’une extension TTF, la compilation se déroule bien.

TTF

Génération du fichier Mobi sans erreur, en utilisant LINUX LIBERTINE (TTF)

Cependant, dans les deux cas, le rendu parait aléatoire comme le montre la capture ci-dessous:

Mismatch

Rendu à gauche dans Kindle Previewer de la fonte LINUX LIBERTINE, et à droite, dans Kindle4PC, des fontes OTF qui provoquaient l’erreur de compilation

Conclusion : les résultats obtenus sont très aléatoires, et, à moins de possèder une multitude de supports de lecture pour tester les ebooks produits, l’incorporation de fontes de caractères dans un epub n’est pas recommandée. Dans tous les cas, il faut toujours incorporer dans le fichier epub, en plus des polices, un fichier xml nommé com.apple.ibooks.display-options.xml ;

 

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<display_options>
<platform name="*">









<option name="specified-fonts">true</option>
</platform>
</display_options>
com.apple.ibooks.display-options.xml

 

 

Son rôle consiste à remplacer les polices utilisées par défaut sur le support Apple par celles qui ont été definies dans l’ebook.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 − dix =